Chant des soignants

Paroles: Jean-Marc Grynblat, médecin hospitalier gériatre, en lien quotidien avec des malades Covid19
Musique du « chant des partisans »
Chant: Sabine Colnot

« Ami entends-tu le vol du corona sur nos plaines?
Ami entends-tu les cris sourds des familles dans la peine?
Ohé infirmiers, aides-soignants, médecins, c’est l’alarme
Ce soir nous paierons le prix fort de l’agonie et des larmes….

Soignants enfilez tous vos gants, vos lunettes et vos masques
Sortez oxygène, perfusions et aussi vos casaques
Ohé les soignants ce seront vos armes contre cette attaque
Vous sauverez des vies par votre courage et puis par vos actes

Nous irons chercher les moyens de les sauver de cet enfer
Puissent-ils regarder à nouveau le soleil, les espaces verts
Plus aucun pays n’a de gens au creux des lits qui font des rêves
Ici nous vois-tu on étouffe on marche plus et on crève

Demain c’est certain par nos prières, notre peine, par nos actions
Nous les extuberons un par un hors de réanimation
Nous remarcherons main dans la main et avec un peu de chance
Nous travaillerons à reconstruire notre beau pays qu’est la France

Ami tu vois bien les copains, les balades, la liberté
A travers ce malheur est revenu le goût de la solidarité
Celui de l’amour, de la compassion aussi, de la fraternité
Qu’on vive ou qu’on meure, nous sommes à tout jamais tous reliés.. » 

DOC JMG

Respire

Pour Mutti, ma Maman hospitalisée
Respire
Tu as le feu dans tes jambes
Respire
Tu as le ventre qui tremble
Respire
Y'a de la vie, me semble
Respire, respire
C'est une histoire banale
Éclairée au fanal
Tu n'avais pas prévu
Qu'elle te mettrait à nu
Un vécu au service
Un goût du sacrifice
Et dans la bouche, amer
Le regret de n'pas faire
Tu crois que c'est trop tard
Qu'il n'y a plus d'espoir
Que la danse de Saint Jean
C'était d'un autre temps
Bien droite sur tes béquilles
Le couloir te défie
Tu t'aides de tes mains
Pour mieux marcher sans freins
Doux mouvement qui te berce
Douleurs qui te transpercent
Au rythme de ton cœur
Vacillant mais vainqueur
Autour de toi s'agitent
Des ombres qui t'invitent
À lâcher le combat
Elles ne gagneront pas
Le rouge au front te monte
Franchit le mur de honte
Un vrai sourire te vient
Un clin d’œil au destin
Et ton regard les vrille
Toutes celles qui renient
Leur beau destin de femme
Et leur retour de flamme
Respire
Nous marcherons ensemble
Respire
Main dans ta main qui tremble
Respire
Et que ma vie de cendres
T'inspire, t'inspire.

Entre Lame et Lamelle

Paroles et Musique: Sabine Colnot
Harmonisation, Arrangement et Accompagnement: Gabriel Núñez

Entre Lame et Lamelle, Concert à Romainville du 23 mars 2019

Dans la vraie vie, je suis chercheuse en biologie. Ce que je préfère, c’est passer du temps au microscope à regarder les cellules dans leur tissu d’origine. Pour ça, on coupe des tranches très fines d’organes sains ou malades. On les place sur une lame de verre, que l’on recouvre d’une lamelle, après avoir coloré les cellules et leur noyau. Et on observe ce qui fonctionne ou ce qui dysfonctionne…